Suicide

 

SUICIDE


La nuit est mienne, elle brule si noir,
Et il n'y aura pas de lumière du matin,
La répugnante maladie de la race humaine,
Gardera le matin de notre vue,
Pourquoi ne pouvez-vous pas dire le mot secret,
Aucun respect, le feu ou l'inondation,
Pas de quartier, pas de sursis,
Nous écrivons et rions dans votre propre sang.

Pas de soleil juste des nuages et de la pluie empoisonnée,
Violé et congelé,
Victime du rêve encore.

Vraiment vos jours sont plus sombres maintenant,
Nous mentons et trichons, à nous-mêmes,
Si nous faisons celà, je vous demande comment
Pouvons-nous dire la vérité à quelqu'un d'autre,
Il n'y a pas de route, aucune route du tout,
Nous sommes détruits, par notre propre plan,
L'air que nous respirons nous tuera tous,
Et personne n'est parti pour aider un condamner.

Pas de soleil juste des nuages et de la pluie empoisonnée,
Violé et congelé,
Victime du rêve encore.

Reste tranquil, sois vrai,
Fais tout ce que tu peux,
Fais ça vite, ou nous mourrons tous,
Dix mille ans, et tout ce que nous avons obtenu est le suicide
Si les Dieux sont là, alors dis moi pourquoi
Ils nous font tuer et tuer encore,
Cent mille mille ans,
Aucune miséricorde dans l'esprit des hommes,
C'est le mot que nous devrions lire,
C'est l'incantation que nous devrions dire,
Comment pouvons-nous demander la justice maintenant,
Quand tout le monde est emporté.

Reste tranquil, sois vrai,
Fais tout ce que tu peux,
Fais ça vite, ou nous mourrons tous,
Dix mille ans, et tout ce que nous avons obtenu est le suicide.

Haut de la page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site