Orgasmatron

 

 

ORGASMATRON

 

Je suis l'élu, Orgasmatron, la main tendue et avare
Mon image est l'agonie, mes serviteurs violent le pays
Obséquieux et arrogant, clandestin et vaniteux
Deux milles ans de misère, de torture en mon nom
L'hypocrisie rendue primordiale, la paranoïa de la loi
Mon nom est appelé religion, sadique, putain sacrée

Je déforme la vérité, je dirige le monde, ma couronne s'appelle tromperie
Je suis l'empereur des mensonges, tu te traînes à mes pieds
Je te vole et t'abats, ta ruine est mon gain
Et pourtant tu joues toujours l'adulateur et te délectes dans ta douleur

Et toutes mes promesses sont des mensonges, tout mon amour est haine
Je suis le politicien, et je décide de ton sort
   
Je marche devant un monde martyre, une armée pour la bataille
Je parle de grands jours héroïques, de victoires et de puissance
Je tiens une bannière imbibée de sang, je t'incite à être courageux
Je te conduis à ta destinée, je te conduis à ta tombe
Tes os construierons mes palais, tes yeux orneront ma couronne
Tandis que je suis Mars, le dieu de la guerre, et que je t'abattrai.

Haut de la page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site